DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD

                     ABOUT

David Coignard, vidéaste, né en 1962, vit et travaille à Paris

 

David Coignard commence la vidéo au début des années 80, alors que Nam June Paik expose à Beaubourg ses empilements de téléviseurs. Sa réflexion artistique nourrie exclusivement par le cinéma prend alors une autre dimension. Vidéo et télévision ouvrent des perspectives nouvelles.

Il travaille en tant que réalisateur à la télévision, avant son industrialisation, pendant plusieurs années.

Dans le même temps, il filme des milliers d’images : portraits, objets, impressions et crée sa matière première, celle dans laquelle il puisera quelques années plus tard.

 

A la fin des années 90 David Coignard découvre l’espace scénique avec le théâtre. Il collabore avec Jean-Baptiste Sastre, Claude Regy, David Géry, Yann Dacosta et Eric Petitjean pour qui il crée des dispositifs vidéos pour plusieurs mises en scène. La temporalité des séquences projetées repousse les limites de l’espace théâtrale et éprouve le corps des acteurs : comme un personnage ajouté, l’image participe à la dramaturgie.

 

Il tourne entre 1998 et 2005 au cours de longs voyages en Andalousie, des images documentaires, témoignages rares sur la culture tauromachique. Avec ce travail il décide de s’affranchir du support. Le montage est impossible : il faut sortir de l’écran, traverser la surface et mettre en scène ces images pour les rendre à la réalité de l’espace.

Ainsi se réunissent définitivement pour David Coignard les matériaux qui alimentent ses recherches : la vidéo projection, la question du support et les problématiques de la représentation de l’espace et du temps.

 

Il se consacre depuis 2005 entièrement à l’installation vidéo.  Il crée des dispositifs éphémères et fragiles (éléments naturels, ballons, voilages, ventilateurs...) conçus comme des réceptacles poétiques à ses projections. Ces pièces vidéo organisées en séquences et en différentes boucles d’images s’entrecroisent telles des circonvolutions organiques à la recherche de nos rythmes intérieurs.

2020

  • Création vidéo, Théâtre, ARIANNA de Milan Otal. Mise en scène Ismaël Tifouche-Nieto, Chorégraphie Joana Schweizer, Composition Vincent Trollet, Scénographie Gala Ognibene, Création lumières Arthur Gueydan, Création vidéo David Coignard, Costumes Cléo Paquette, Réalisateur en informatique musicale Victor Hugnenin, Collaboration scientifique Frédéric Baudin, astronome à l’Institut d’Astrophysique Spatial (CNRS / Université Paris-Saclay). Avec Joana Schweizer, chant, danse - Noe Mercier, comédien - Marie Salvat, violon - Charlotte Testu, contrebasse - Omar J. Nicho, guitare. Production La Pop - Coproduction Opéra de Massy, La scène de recherche de l’ENS Paris-Saclay - Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, de la Diagonale Paris-Saclay, Université Paris-Saclay, de l’Institut d’Astrophysique spatiale, du Fonds de création lyrique FLC, de la Scène nationale de Saint-Quentin en Yvelines et de La Folie Numérique

  • Installation TERRITORIAL WATER :  Collectif INSUTO, Festival Nemo, IAS (Institut d'Astrophysique Spatiale), Saclay. Musique de Laurent Stouzer - Design et construction Pierre Sanz - Concept et vidéo David Coignard.

2019

  • IMPROVISATION VIDEO pour les performances NÖNUDE de Sarah Cassenti : Le Télégraphe, Toulon.

  • MAPPING EXTERIEUR : Nuit Blanche, La Folie Numérique, Parc de la Villette, Paris. 

  • Installation NARCISSUS OR THE 1st SOCIAL NETWORK: collectif INSUTO, Biennale Les Féeries Nocturnes, Vallée de Crévoux.

  • Performance OSO PROJECT : collectif INSUTO, Médiathèque Malraux, Strasbourg, 3 représentations.

  • FOREST'S BORDER : Mapping extérieur, Galerie Capazza, Nançay (18).Recherche sur la boucle, 2’’30. Mur de 80m par 6m. 3 vidéo-projecteurs.

Avec Raphael Etienne, Hansel et Gretel, black hole. Production Coup de Film et Galerie Capazza.

 

 

  • Installation NARCISSUS OR THE 1st SOCIAL NETWORK : collectif INSUTO, Festival 100%, La Villette, Folie Numérique, Paris.       

Dispositif immersif dans lequel les spectateurs sont invités, un par un, à vivre pendant quelques minutes un face à face avec eux même : une expérience physique, sonore et visuelle dans un caisson coupé du monde.

Avec L. Stoutzer (son), P. Sanz (conception et réalisation du caisson), D. Coignard (conception de l’installation).

Production : La Folie Numérique – Festival 100% - AVE déco.

 

  • Performance OSO PROJECT : collectif INSUTO, Festival MOFO, Mains d’Œuvres (Saint Ouen, 93)

3 représentations, avec Camille Simon (danse), Jozef Dumoulin (Fender Rodhe, effects), Jean-Jacques Birgé (clavier), Laurent Stoutzer (composition et guitare), David Coignard (installation et projection vidéo) et Pierre Sanz (conception et réalisation du meuble en eau). Production : collectif INSUTO - Mains d’Œuvres - Festival MOFO.

2018

  • FOLIE NUMÉRIQUE, LA VILLETTE, Paris, résidence de 6 semaines. Développement du projet OSO, construction d’un nouveau meuble en eau inter-agissant avec le son. Avec Laurent Stoutzer (composition) et Pierre Sanz (conception et réalisation du meuble en eau).

  •   Performance concert/installation vidéo : OSO - Ondes sur ombres, galerie Capazza, Nançay (18).

Le son à l'origine de l'image : recherche engagée avec Laurent Stoutzer (compositeur/guitariste) dans le but de créer un concert/performance intégrant une installation vidéo/sonore.

  •   Installation vidéo intérieur : Narcissus in tears - Festival Astronirique - Saint Julien en Saint Alban, Ardèche -

Dans la Chapelle des Roberts, Écho à la poursuite de Narcisse.

Meuble, eau, générateur de gouttes d'eau, enceintes, 2 vidéo-projecteurs.

Conception meuble : Pierre Sanz - Programmation informatique Interface Z.

  •   Installation vidéo extérieur : Intervalle - Festival Astronirique - Saint Julien en Saint Alban, Ardèche -

Vidéo projection sur voilage suspendu à des ballons d'hélium (30m/5m) avec un concert solo de Laurent Stoutzer (compositeur et guitariste).

  •   installation vidéo : Many minds, many worlds - galerie X.skills Bagnolet (93).

Soumis à la ronde mécanique de deux ventilateurs oscillants, deux corps nus, chacun prisonnier de leur "cocon", se cherchent, se trouvent, se repoussent, se frôlent...

Le rouage de ses deux entités crantées par un destin croisé, fait raisonner cette histoire en train de se jouer avec l'histoire de notre perpétuité.

Ventilateurs, voilages, vidéo projection, bande sonore.

Danse Florence Le Dinh, Valentin Maron - Son Julia Latorre.

  • Résidence vidéo - Scène numérique, Montbéliard : pour la création de la pièce L’homme de rien :

Mise en scène Eric Petitjean - Conception dramaturgique Marion Aubert et Eric Petitjean - Ecriture Marion Aubert - Avec Romane Bohringer, Fantazio, Reina Kakudate (En cours) et 2 musiciens, Francesco Pastacaldi, Fanny Lasfargues.

Production : Compagnie de l’Etang Rouge - Coproduction : Les Deux Scènes – Scène Nationale de Besançon, MA scène nationale Pays de Montbéliard, Les Scènes du Jura – Scène Nationale… (En cours)

2017

  •   Performance concert/installation vidéo : OSO - Ondes sur ombres, résidence de 3 semaines, galerie X.skills Bagnolet (93).

Le son à l'origine de l'image : recherche engagée avec Laurent Stoutzer (compositeur/guitariste) dans le but de créer un concert/performance intégrant une installation vidéo/sonore. Restitution le 21 septembre avec L. Stoutzer (guitare), R. Huby (violon), X. Desandre Navarre (percussion).

  •  Installation vidéo - SOUNDS IN MOVEMENT : VISUAL STORIES, résidence de 4 fois une semaine. Compagnie de l'Etang rouge / DRAC de Bourgogne Franche-Comté / Communauté de communes du Val d’Amour.

Création d'une installation vidéo où les mouvements de l'écran sont fait par la membrane de 2 enceintes. L’image devient dépendante mécaniquement du son qui s’impose comme moteur de la narration.

2016

  •  Installation vidéo -  INDIVI / DUALITÉ II : INTERVALLE, Nuit blanche, galerie X.skills, Bagnolet (39).

Installation vidéo extérieure - voilage, ballon d’hélium, projection vidéo.

  •  Installation vidéo -  INDIVI / DUALITÉ II : INTERVALLE, 3ème Biennale d'Art Sacré de Pantin, Journées Européennes du Patrimoine

Installation vidéo extérieure - voilage, ballon d’hélium, projection vidéo - Eglise de Pantin (93).

  • Création, Rencontre théatrale du Val d'Amour

Live vidéo-mapping, concert de Polina Streltsova (violoncel) et Gabriel Joliot (batterie), église de Vaudrey (39).

2015

  • Résidence de création, Collectif Village Unhu - Harare, Zimbabwe

Préparation et repérage d’une résidence de 3 mois pour 2016 et projet collaboratif vidéo et arts plastiques. Présentation publique en live au British council d’Harare.

  • Création, FRASQ, rencontre de la performance – Centre d’art Le Générateur, Gentilly (94)

Live vidéo et sonore pour les performances GRANDE ALICE de Disastronaut (us/uk)

 

 

2014

  • Création, théâtre – « Philoctète une blessure » – Texte Pierre-Yves Chapalain

Mise en scène Centre Culturel André Malraux, Les Scènes du Jura, Théâtre Ici et là. Diffusion : Théâtre de Lons-le-Saunier (Lons-le-Saunier 39) - Théâtre Le Colombier (Bagnolet 93) - Théâtre-Maison d’Elsa (Jarny 54) – Château rouge (Annemasse 74).

Création vidéo.

 

  • Création,FRASQ, rencontre de la performance – Centre d’art Le Générateur - Gentilly (94).

Live video pour les performances NÖNUDE de Sarah Cassenti.

 

  • Exposition collective - ExpoChrono, programmation d’expositions éphémères, Aubervilliers (93)

Installation vidéo  INDIVI / DUALITÉ IV : À LA FRONTIÈRE DES ÉVÈNEMENTS  

 

 

2013

  •   aux ateliers d’artiste Le ventre de la Baleine, Pantin (93)

Installation vidéo dans un monte charge désaffecté (aquarium, miroir, projection vidéo).

 

  • Création, Théâtre -  FAHRENHEIT 451, d’après le texte de Ray Bradbury

Mise en scène de David Gery. Diffusion au Théâtre de la Commune CDN d’ Aubervilliers ; Scène nationale de Sénart/ Espace Malraux, Scène nationale de Chambéry et de la Savoie ; Le Volcan, Scène nationale du Havre ; Les Célestins, Théâtre de Lyon.

Création vidéo et scénographie vidéo.

 

  • Création installation vidéo –  INDIVI / DUALITÉ III : AMOUR ET MÉCANIQUE 

Croisement de temporalités et monde de l'intime - voiles et ventilateurs oscillants, projection vidéo, son.

 

 

2012

  • Création,Théâtre  –  LE BOUC  

R. W. Fassbinder - mise en scène Yann Dacosta - DSN Dieppe Scène Nationale.

Création vidéo et scénographie vidéo.

 

  • Création installation vidéo -  INDIVI / DUALITÉ II : INTERVALLE

Installation vidéo extérieure - voilage, ballon d’hélium, projection vidéo - rencontre de collectif d’artistes, PASNIC centre d’art - Tournai sur Dive, 14.

 

 

2011 à 2013

  • Création, Théâtre -  HÉLÈNE ET FÉLIX 

Scénographie et vidéo autour de la mise en espace du monde de la pensée de l’intime.

 

 

2011

  • Création installation vidéo -  INDIVI / DUALITÉ I : DU VENTS DANS LES MIROIRS  

Détournement d'images d'Ange Leccia - voiles et ventilateurs oscillants, projection vidéo.

 

 

2009 à 2012

  • Création, Théâtre - LES PAPOTINS (LA TACHE DE MARIOTTE)  

D’après le journal « Le Papotin », dirigé par Driss ElKesri de l'hôpital de jour d'Anthony - Mise en scène Eric Petitjean - Coproduction Théâtre de la Tempête, Centre Dramatique National de Thionville/Lorraine, Action Culturel du Pays de Briey.

Scénographie et vidéo sur la différence, le rapport scène / public, le rapport écran / comédien.

 

 

2010

  • Exposition collective, création  - CORPS TORIL, Ateliers d’artiste Le ventre de la Baleine, Pantin (93)

Projection sonore sur installation, étude d’un film « scénographié » : face à la mort, l’animalité et la raison figée, texte de G. Deleuze.

 

  • Création collective, vidéo -  DIALOGUE D’ATELIER  

Vidéo expérimentale, 2010, 13 mn. Recherche sur le pouvoir du geste à dialoguer, mêlant au tournage prise de vue et projection simultanée - Présentation en 2011, Centre Georges Pompidou, Paris, exposition « Danser sa vie ».

Mise en image David Coignard et Jean-Louis Valliccioni – Danseurs Dalila Zarama et Didier Silhol.

 

 

2008

  • Création installation vidéo - MORT DE PAQUIRRI

Projection sonore sur installation. Étude d’un film « scénographié » sur le corps de la pensée, la pensée du corps, réflexions autour de la tauromachie - Présentation publique au Ventre de la Baleine, Pantin, 93.

 

 

1997

  •  L ’AFFAIRE DE LA RUE DE LOURCINE d’Eugène Labiche                                  

Mise en scène de Jean-Batiste Sastre  - Coproduction Le Quartz de Brest, Théâtre Nanterre-Amandiers, Chambéry-Scène Nationale, Niort-Scène nationale, Comédie de Reims.

Collaboration sur la mise en scène.

 

 

1996

  • HAUTE SURVEILLANCE de Jean Genêt

Mise en scène de Jean-Batiste Sastre - coproduction Théâtre de la Bastille/Paris - Le Maillon,Strasbourg.

Collaboration sur la mise en scène.

 

 

1989

  • RAZ L’EAU  

Document vidéo de 18 mn sur une installation de Cat Loray et Clément Borderie (plasticiens) à l’occasion d’une résidence et d’une exposition à Laredo, Espagne.

 

 

1987

  • Film fiction- LA MAISON PLEINE DE TERRE - (28 mn, 16 mm, couleur) 

Coréalisation David Coignard, Jean-Louis Valliccioni - avec Philippe Laudenbach, Maïté Maillet - Lucia Productions - présentée en 1988 au Festival international de Belfort.

 

 

1990/2008

  • Télévision -  DIRECTS SPORTIFS  

Réalisation pour la télévision de directs sportifs pour : Canal +, Sport +, Eurosport, TPS, France télévision.

 

 

 

 

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

DAVID COIGNARD VIDÉO INSTALLATION ART VIDÉO 

THÉÂTRE PROJECTION DANSE DISPOSITIF VIDÉO

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now